Fortuna Bay, Georgie du Sud.

Le 23 Janvier 2015, le Plancius dépasse le Cap Best et nous pénétrons dans la Baie Fortuna à 4 h 30 du matin, pour atteindre le 2ème site de débarquement situé au fond de celle-ci. 54.09S – 36.48W.

Georgie du Sud, sites d'accostages. Fortuna Bay, Georgie du Sud Rivage Fortuna Bay
En effet cette baie qui n’est pas la plus importante de la Georgie est longue de 6 kms, orientée dans l’axe N-Sud, désertique, escarpée à l’Ouest comme à l’Est avec des pics à 600 m.
Au fond de cette baie où nous débarquons, dès le franchissement de la plage est une large plaine d’origine glacière herbeuse entrelacée d’un réseau de cours d’eau qui nous amène vers le front du glacier Konig de l’ordre de 7 kms de long sur 3 kms de large rejoignant à sa partie haute le milieu du glacier Neumayer.

Baie Fortuna, Georgie du Sud. Baie Fortuna, Georgie du Sud Ance de baie Fortuna, Georgie du Sud. IMG_1354 copie
La faune est bien présente et variée :  manchot royal (Aptenodytes patagonicus), Manchot papou (Pygoscelis papua), albatros fuligineux à dos clair(Phoebetria palpebrate), pétrel à menton blanc (Procellaria aequinoctialis), Chionis neigeux (Chionis alba), le labbe brun (Catharacta lonnbergi),sterne antarctique (Sterna vittatae georgiae), éléphant de mer (Mirounga leonina), otaries à fourrure (Arctocephalus gazella).
Résultat, confirmation avec quelques clichés de la matinale:
Priorité oblige aux manchots royaux.
Le mot manchot a pour origine latine « mancus » signifiant « manquer ».
Buffon l’appliqua du fait de l’atrophie de leurs ailes qui ne leur permettent pas de voler.
Contrairement à l’appellation anglaise « King Penguin » qui n’a pas voulue suivre Buffon dans son choix.

Fortuna bay, georgie du Sud. Fortuna Bay, Georgie du Sud. Fortuna Bay, Georgiue du Sud. Fortuna Bay, Georgie du Sud. Fortuna Bay, Georgie du Sud. Fortuna Bay, Georgie du Sud. Fortuna Bay, Georgie du Sud. Fortuna Bay, Georgie du Sud. Fortuna Bay, Georgie du Sud. Fortuna Bay, Georgie du Sud. Fortuna Bay, Georgie du Sud. Fortuna Bay, Georgie du Sud.
Puis celles prises des Otaries à fourrure antarctique, attention il en est connu pour les Otaries à fourrure, 2 genres et 9 espèces : Septentrionale, d’Afrique du Sud, de Nouvelle-Zélande, d’Australie, d’Amérique du Sud, des Galapagos, des îles Juan-Fernandez, de l’île de Guadalalupe et Subantarctique.
Il faille être fin connaisseur pour pouvoir reconnaître dans une même colonie une autre espèce égarée.
Mais comme l’aurait pu dire Buffon ; « l’évolution des espèces commence toujours inévitablement par des égarements. »
Ce qui est aussi à relever est l’appellation faite pour l’otarie à fourrure Antarctique : Arctocephalus gazella.
Pourquoi gazella ?
Bien surprenant, du nom du bateau Gazelle qui en 1874 transporta des Kergulen en Europe, un spécimen pour observations et classification.
Fortuna Bay, Georgie du Sud. IMG_1412 copie IMG_1372 copie IMG_1327 copie IMG_1416 copie IMG_1331 copie

Sans oublier les Pétrels géants et Grand Labbe, qui charognards « nettoient » la plage d’une jeune otarie décédée sous le regard d’une de ses congénères.
IMG_1349 copieA regrets nous quittons ces magiques lieux sauvages à 7 h du matin pour continuer notre route pour la Baie de Stromness.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s